Matériel & activités pédagogiques

Le Vendée Globe 2020

Aujourd’hui c’est le départ du Vendée Globe !
Pourquoi je vous en parle ici ?
Parce que c’est l’occasion idéale pour travailler agréablement avec les loupiots la géographie, les bateaux, la navigation, la météo, les océans…

Depuis quelques semaines nous regardons les vidéos des Petits Reporters du Vendée Globe où des enfants partent à la rencontre des skippers. Nous avons déjà appris plein de choses !

Il y a plein d’infos intéressantes sur le site web de la course mais c’est sur le site version junior que vous trouverez tout un tas de ressources pédagogiques classées par cycles (1 à 4). Ce serait vraiment dommage de se priver de tous ces outils !

Plusieurs webcams live sont disponibles pour le départ :

Et bien évidemment, on peut suivre la course en direct.

Départ de la course, ce dimanche 08 novembre à 13h au large des Sables d’Olonne. Les bateaux quittent déjà le port…

Vous pouvez vous aussi faire le Vendée Globe via le jeu Virtual Regatta.

Bon tour du monde à tous, sur voilier ou derrière votre écran !

Lundi 09 novembre 2020

Les skippers du Vendée Globe sont partis hier.
Nous ajoutons donc à nos rituels du matin « Le point Vendée Globe » où nous indiquerons sur notre globe la progression des bateaux.
Le vendredi nous ferons une des activités pédagogiques proposées sur le site junior.
Nous n’avons plus de livret de chevet, celui que je lis aux loupiots un peu chaque soir. Je leur lirai donc quelques articles du Vendée Globe.

En regardant la carte interactive, les loupiots ont tout de suite vu qu’un bateau était rentré au port. Il s’agit de Fabrice Amedeo qui a eu un problème technique, il en parle dans cet article.
Autre étonnement des loupiots : tous les bateaux sont partis plein Ouest. Ils se sont vite rappelés pourquoi car je leur avait parlé des vents et courants marins.
Nous avons collé des bouts de patafix sur notre globe pour représenter le 1er et le dernier bateau de la course. Pour l’instant ils sont assez groupés mais je ne doute pas que nous puissions voir l’écart se creuser au fil des jours.

12h30, c’est l’heure du Vendée Live #2 !

Nous regarderons le Vendée Live chaque jour pendant notre repas.

Un petit détour par la carte pour constater qu’effectivement, la plupart des skippers ont changé de cap pour partir au Sud.
Nous sommes allés voir les résultats de la précédente édition et les loupiots ont été très étonnés du nombre de jours d’écart entre le premier et le dernier ainsi que du nombre d’abandon (11). Les raisons des abandons les ont tout autant surpris : démâtages, avaries de foil, de quille, de mât, de safran, collision avec OFNI (Ils n’en revenaient pas qu’on puisse percuter un Objet Flottant Non Identifié) et même collision avec un cachalot !

Mardi 10 novembre

Un petit tour sur la carte interactive, Amedeo est toujours au port, certains skippers sont le long de la côte de l’Espagne, d’autres plus au Nord Ouest.
Nous écouterons le Vendée Live durant le repas.

Jeudi 12 novembre

Amedeo est à la pointe de l’Espagne, Beyou repart aux Sables d’Olonne depuis hier à cause de plusieurs avaries, les autres bateaux sont assez groupés et font route vers les Açores.
Nous avons découvert le filtre météo de la carte interactive, c’est très intéressant !

Vendredi 13 novembre

La flotte arrive sur la dépression Thêta. Amedeo est face au vent & Beyou est presque arrivé aux Sables d’Olonne. Il a jusqu’au 18 novembre à 14h20 pour repasser la ligne de départ.
Au niveau de la carte interactive, la grille des latitudes et longitudes m’a permis d’expliquer aux loupiots les points GPS. Comment un skipper en détresse peut donner son emplacement exact pour qu’on vienne le secourir.

Activités pédagogiques du vendredi « Le bateau du skipper » pour le Petit Loup & « Qu’est ce qu’un voilier ? » pour les grands.

Lundi 16 novembre 2020

Troussel a démâté cette nuit, il se dirige au moteur vers le Cap Vert. La tête de la course est proche du Cap Vert, dans les alizés. La queue est proche des Canaries, dans une zone avec peu de vent. Shiraishi a déchiré sa grand voile.
Sur le globe :

  • Déplacement des points (1er et dernier actuellement en mer).
  • Repérer les tropiques et la zone intertropicale.
  • Repérer le point d’entrée privilégiée des skippers dans le Pot au noir (entre 25°W et 28°W par 10°N)

Mardi 17 novembre

Amedeo a quasiment rattrapé la queue de la course qui elle est toujours dans une zone sans vent. Thomson est presque à l’équateur et Sorel a heurté un OFNI.

Jeudi 19 novembre

Troussel est parmi les îles du Cap Vert, à proximité de Ribeira Grande.
Huit bateaux ont passé l’Equateur, ils sont proche de Recife.
Les derniers ont maintenant de bons vents.

Vendredi 20 novembre

Troussel est arrivé à Sao Vicente, les premiers ont de bons vents. Quatre skippers sont dans le Pot au noir : Le Diraison, Roura, Attanasio & Cremer.
Nous utilisons un nouvel outils trouvé sur le groupe Facebook Vendée Globe 2020 – cycles 2 et 3 : Chaque jour nous indiquerons la localisation du 1er, les loupiots le feront chacun leur tour.

Nous avons trouvé ces fiches avec les photos des skippers, leurs noms, leurs nationalités et leurs bateaux.
Nous avons passé un petit moment à jouer au jeu des drapeaux. Ils se sont plutôt bien débrouillés pour reconnaître les drapeaux de l’Espagne, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la Suisse & du Japon. J’avoue nous avons fait des recherches pour identifier les drapeaux de l’Australie et de la Finlande.

Je voudrais que l’on se renseigne un peu sur les skippers de la course. Nous avons commencé par le malheureux Nicolas Troussel. Il existe une série documentaire en 6 épisodes :

3 commentaires

  • unetazdecafe

    M’en parle pas ! Ça fait une semaine qu’on en parle avec les enfants et la ils sont au taquet, ils n’en peuvent plus d’attendre le départ avec les différents reports… ils font des autocollants sur les bateaux devant la télé en attendant le top départ 🙂 Vous supporter un.e skipper en particulier chez vous ?

    • A l'école des loupiots

      Non pas du tout ! Et on leur a bien expliqué que tous ceux qui arrivaient aux Sables d’Olonne étaient accueillis pas la foule (enfin cette année peut-être pas…), qu’ils soient premier ou dernier.
      Dans un des reportages des Petits Reporters, un des skippers expliquait aux enfants qu’il y avait peu de chance qu’il gagne avec un bateau de cette génération mais que ce n’était pas là l’important. Que l’aventure comptait plus que le fait de gagner.

      • unetazdecafe

        Ah c’est super ça ! On n’a pas encore regarde toutes les vidéos des petits reporter 🙂 Mais le grand m’a demandé « tu penses que c’est qui qui va gagner ?  » lol je lui ai dit que je n’en avais aucune idée mais que je les aimais tous bien 😉 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − dix-sept =