Merci Home Exchange !
Au fil des semaines

Rentrée IEF 2022 / 2023

Pour nous, rentrée rime avec non-rentrée. Oui je sais, c’est bizarre mais il faut que je vous raconte comment on en est arrivés là…

Déjà 5 rentrées scolaires !

Tout commença lors de notre 1ère année d’école à la maison en septembre 2018. Une journée de non-rentrée était organisée dans notre département à la dune du Pilat, je trouvais l’idée géniale et le cadre parfait pour démarrer un nouveau pan de vie. Oui mais Super Papa n’était pas de cet avis… Il grommelait un truc du genre que ça commençait bien l’IEF. (Si mon Amour, tu as grommelé). Nous sommes donc restés sagement à la maison pour cette 1ère journée.

La 2ème année, les loupiots rentraient en CE2 et nous sommes partis passer la journée au lac tout proche. C’était déjà une chouette non-rentrée, juste de quoi savourer que nous démarrions quand nous le voulions, de quoi profiter de la plage du lac juste pour nous.

Non-rentrée 2019/2020

La 3ème année, Home Exchange est entré dans notre vie. J’en parle régulièrement et pourtant, promis, je n’ai pas d’action chez eux, ils ne sponsorisent pas mes articles et nous payons notre adhésion tous les ans. Et croyez-nous, l’adhésion vaut vraiment le coup et le coût pour pouvoir échanger sa maison en toute sérénité. Notre 1er échange nous a conduit à Lacanau chez Patrick et Isabelle, à quelques mètres du lac. Oui mais ils échangeaient pour 1 semaine minimum… Super Papa qui avait trouvé cette maison, celui-là même qui grommelait quand j’avais émis l’idée d’une non-rentrée la première année, a trouvé que l’occasion était trop belle. Il a eu tellement raison !

La 4ème année nous n’avons pas trouvé d’échange et sommes partis 4 jours à Carcans. C’était très sympa, entre océan et lac à Maubuisson.

Non-rentrée 2021

Nous voilà donc à notre 5ème rentrée en IEF et Super Papa nous a encore trouvé un échange de folie sur la plage de St Palais sur Mer en Charente-Maritime. 4 jours c’était trop court mais c’était vraiment super chouette d’avoir un accès direct à la plage, de partir faire une virée à vélo, de construire une mini digue sur la plage et de voir la marée l’anéantir, d’aller à la pêche le matin et au coucher du soleil.

Mais pourquoi une non-rentrée ?

Nous tenons tous beaucoup à cette non-rentrée pour plusieurs raisons.
Tout d’abord parce que nous ne partons pas en vacances l’été. Nous préférons profiter de notre secteur qui est très chouette ainsi que des activités de Cap 33. Malheureusement cet année nous avons souffert du manque d’animateur et ça n’a pas eu lieu…
Nous ne partons jamais loin, sur le littoral, pour profiter des derniers jours de beau temps et de chaleur sans que ce soit bondé de monde.
Ce sont des jours de liberté où nous mesurons tous notre chance de faire l’école à la maison, des jours où Super Papa et moi nous consacrons totalement aux loupiots et essayons de faire toutes les activités dont ils ont envie.
Cette non-rentrée est devenu un rituel qui marque la fin des grandes vacances donc nous en profitons un maximum car nous savons qu’en rentrant, nous reprendrons notre rythme effréné habituel (école, travail, activités… Vous voyez de quoi je parle, hein !)

Jour de reprise

Nous sommes restés en vacances jusqu’au 35 août mais le lendemain, c’était le 5 septembre et tout le monde a dû reprendre. Super Papa au travail, les loupiots à l’école avec moi et mon boulot courant de la semaine dès que j’aurais sorti la tête de l’eau (un des avantages d’être indépendante !)

Le Petit Loup a fait sa rentrée en CP, le Cadet et l’Aîné faisant désormais « le collège à la maison » puisqu’ils rentrent en 6ème.

Nous avons commencé par la redécouverte des manuels que nous avions choisis ensemble, puis nous avons étudié la programmation que j’ai mise en place et pour laquelle ils ont toute confiance en moi. J’en ai sorti 2 emplois du temps différents pour les grands, ils ont choisi celui où les journées sont assez similaires les unes aux autres plutôt que celui où chaque après-midi était consacré à une matière différente. Nous allons tester, ils savent qu’on peut y revenir quand ils le souhaitent afin que tout se passe pour le mieux. Nous y avons ajouté les plages horaires où aller à la médiathèque, chose que je n’avais pas faite l’année précédente et entre l’école, leurs activités extra-scolaire et mon boulot, nous avions été bien moins assidus ! On posant ces horaires, ça ne passera plus à la trappe.

Accessoirement, maintenant que leur emploi du temps est fixé, je vais pouvoir définir mes jours et horaires de travail, ceux où ils savent qu’il faut me déranger le moins possible.

Rentrée 2022 manuels CP manuels 6ème

Ensuite nous avons fait un grand ménage du coin école où trônent leurs pupitres. Ils avaient pris la poussière tout l’été, les araignées avaient investis quelques recoins et les loupiots ont étés contents de s’en occuper (à ma grande surprise, je vous l’avoue ! Mais pour moi c’est essentiel qu’ils apprennent à prendre soin de leur matériel et donc aussi de leurs pupitres.) Ces pupitres servent surtout à stocker leurs manuels et classeurs car nous travaillons ensemble autour de la table. Nous les avons vidés puis remplis avec les nouveaux manuels.

Rentrée 2022-02 pupitres

Après la pause du midi, je leur ai donné les fiches « Mémoire de rentrée » à compléter. Ils ont adoré ! L’Aîné a commencé à aider Le Petit Loup à la remplir puis j’ai pris le relais.

Ensuite je leur ai donné les évaluations d’entrée en CP et 6ème que j’ai trouvé sur internet. Mais pourquoi suis-je aussi méchante me direz-vous ? Ça n’a rien à voir avec de la méchanceté. Je leur ai fait passer ces évaluations pour plusieurs raisons, dans le désordre : parce que tous les écoliers de France vont le faire également, pour faire un point rentrée et mettre tout de suite le doigt sur d’éventuelles lacunes ou oublis et enfin pour les rassurer car je sais qu’ils ont un bon niveau.
Et vous savez quoi ? J’ai très bien fait pour les grands loupiots car leurs évaluations étaient très bonnes en français, un peu moins en maths. Je sais donc exactement ce qu’il y a à revoir en début d’année afin de ne pas patauger pour la suite, un rafraichissement de mémoire devrait suffire. Quant au Petit Loup j’ai pu voir ce qu’il faisait avec facilité et ce qui lui posait plus de souci.

Et c’est parti !

Le lendemain, mardi c’était le crash test de l’emploi du temps mis en place. J’avoue, je me demandais si ce serait possible à tenir tant ça me paraissait dense (encore une fois, je me base sur la programmation pour établir cet emploi du temps.) Finalement ça s’est très bien passé, d’autant que nous avions nos marques à prendre sur tous les manuels. A voir d’ici quelques semaines si on continue ainsi ou si nous adaptons cet emploi du temps.

C’est reparti sur les chapeaux de roue, comme chez vous j’imagine.
Alors bon courage à vous et bonne année scolaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 1 =